Geoffroy MERCIER, PDG de Runéo, explique en quoi l’intervention de Jean-Rémy CAUQUIL, président d’EDULIS, a été décisive en termes de développement stratégique.

Dans quel contexte avez-vous fait appel à EDULIS ?

Geoffroy Mercier : Véolia Eau est devenu Runéo en 2017, une étape importante dans l’histoire du groupe. À travers cette nouvelle filiale, nous souhaitions renforcer notre statut de partenaire du territoire. Nous avons sollicité EDULIS en 2016-2017 pour estimer le potentiel de développement du marché industriel réunionnais. Grâce à l’accompagnement de Jean-Rémy CAUQUIL, nous avons découvert que de nombreuses entreprises souhaitaient externaliser leur unité de production d’eau potable ou de traitement des eaux usées. Mais ce n’était pas dans leur culture, d’où la nécessité de travailler en amont avec les institutions réunionnaises et de rencontrer les clients pour leur expliquer nos prestations.
Jean-Rémy a vraiment défriché ce sujet pour nous. Il nous a donné les armes pour affronter ce marché et aller plus loin.

EDULIS vous a t-il aidé à développer votre réseau ?

Absolument, Jean-Rémy nous a ouvert beaucoup de portes et nous a mis en relation avec des professionnels dans différents secteurs d’activité. Il nous a notamment permis d’aborder le sucrier Tereos, plus gros industriel de l’île. Nous avons signé plusieurs contrats avec eux l’année dernière pour analyser leurs effluents et expertiser leurs stations d’épuration. Ce n’était pas gagné d’avance car, si Tereos nous avait identifiés, c’était pour devenir leur partenaire dans le domaine de la maintenance exclusivement.
De plus, nous n’avions pas réussi à coopérer avec eux quelques années auparavant comme nous l’aurions souhaité et la relation n’avait pas prospéré. C’est vraiment l’intervention d’EDULIS au bon niveau qui nous a permis de retourner la situation.

Quelles qualités de Jean-Rémy avez-vous particulièrement appréciées ?

Jean-Rémy est très fin dans la négociation, c’est un diplomate. Il sait gagner la confiance du client pour entamer une collaboration à long terme. Il est dans une approche saine des affaires qui me convient parfaitement. C’est un gros avantage à La Réunion, où il est nécessaire d’être très professionnels, par respect pour nos clients et partenaires. Il a également une approche très spécifique de l’Outre-mer, il connaît la place de la préfecture, celle des administrations… autre atout indispensable pour travailler sur l’île ! Et évidemment il connaît très bien nos métiers.

Quels sont vos projets en 2018 ?

Une première étape décisive a été franchie avec EDULIS. Nous nous sommes dit : si c’est possible avec Tereos, pourquoi pas avec d’autres ?
Nous allons donc continuer à conquérir de nouveaux marchés industriels, mais avec beaucoup plus d’ambition. La dynamique reste très positive, avec toute une série de prestations de services qui peuvent être signées dans les prochains mois.

Posté par Equipe EDULIS